Réindustrialiser la France grâce aux apports technologiques est l'ambition partagée de l'EPA Sénart, aménageur, et du groupe melunais Elcimaï. Ensemble, ils proposent une solution d’implantation souple et juridiquement sécurisée, « prête à construire » dans des délais réduits, en amont du choix de l’industriel. Découvrez l'usine du Futur d'Elcimaï, un site dédié à l'industrie 4.0 à Sénart.

C’est autour de cette volonté partagée de doter les territoires d’une nouvelle génération de sites industriels que ce sont réunis l’établissement public d’aménagement de Sénart (EPA Sénart) et le Groupe ELCIMAÏ, ETI seine-et-marnaise spécialisée dans la conception-réalisation de sites de production à haute valeur ajoutée technologique.

Usine du futur 4.0 à Sénart

Un concept unique d’Enveloppe Industrielle Durable (EID®)

D’une surface de 22 000 m2 bâti, sur un foncier d’environ 5,3 ha, le site a été imaginé par ELCIMAÏ pour correspondre aux besoins de la néoindustrie : couplé à un jumeau numérique réalisé en mode BIM, l’EID ® est conçu pour s’adapter aux usages de ses occupants. Par sa structure, l’usine peut ainsi accueillir une large variété de typologies de fabrication.

Développée à Sénart, l'usine du Futur modulable et bas carbone est située dans le parc d’activités du Bois des Saints-Pères, entre les communes de Cesson et de Savigny-le-Temple. Le process de fabrication a été déconnecté de la structure immobilière, proposant ainsi une vraie flexibilité sur l’équipement des sites, notamment en termes de fluides et d’énergie. Le concept correspond à l’attente forte des industriels pour une production bas carbone.

Grâce au partenariat avec l’EPA Sénart, ce projet-pilote s'est développé sur 8 mois et est l'opportunité de démontrer que l’usine durable a vocation à devenir un standard. Pour optimiser la réversibilité du site, ELCIMAÏ a fait le choix de solutions innovantes.

Avec sa conception « en îlots », en rupture avec le schéma traditionnel des sites industriels bâtis et organisés le long d’une chaîne de production, le mode BIM a la part belle. L’Usine du Futur repose en effet sur le principe de l’association de « briques adaptables », pour faciliter l’intégration par l’entreprise occupante, d’unités correspondant à ses besoins, sans recourir à des modifications de l’enveloppe industrielle. Bas carbone, réversible, polyvalent : le concept d’ELCIMAÏ est pensé comme une « coque intelligente », flexible, et adaptable dans le temps avec l'Enveloppe Industrielle Durable ®.

Un projet marqueur de l’engagement de l’EPA Sénart en faveur de l’industrie du Futur

Au sein du territoire d’industrie « Evry-Corbeil-Villaroche » labellisé en novembre 2018 par le Conseil national de l’industrie, l'agglomération de Grand Paris Sud affiche, avec ce projet, sa position en accord avec les 4 objectifs du SRDEII* d’Ile-de-France. En effet, Sénart se positionne depuis longtemps comme un territoire pionnier en région en matière d’industrie du Futur. Sécuriser les industriels vis-à-vis des évolutions réglementaires, simplifier les procédures et réduire les délais d’implantation, mettre à leur disposition des sites « clés en main » à hautes performances, renforcer la coordination entre territoires et services de l’Etat sont des principes qui guident depuis plusieurs années l’action de l’EPA.

Le programme EID ® a également été retenu dans l’appel à projets INNOV’UP de la région Ile-de-France et BPI ; il est également retenu comme OFFREUR DE SOLUTION dans le cadre du plan français INDUSTRIE DU FUTUR. 

Si la réflexion d’ELCIMAÏ et de l’EPA Sénart provient du besoin de l’industriel, elle ne se limite pas à l’optimisation du processus productif, mais conjugue production industrielle et développement durable. Initié au second semestre 2019, ce partenariat a pris davantage de sens avec la crise sanitaire et économique déclenchée par le Covid-19. La nécessité de réinventer les outils de production pour relocaliser et ré-impatrier les activités industrielles est plus que jamais présente.

L’Usine du Futur en chiffres :

  • 1er projet-pilote
  • 22 000 m² > superficie cible
  • 10 000 m² à 35 000 m² de bâtis > modulable et adaptable
  • 3 à 8 hectares de fonciers > flexible et évolutif
  • 1 permis de construire pré-obtenu

L'Usine du Futur 4.0 est une belle coopération public-privé en faveur d'une innovation de rupture au service de la Nouvelle Industrie.

**Le schéma régional de développement économique, d’industrialisation et d’innovation de la région Ile-de-France (SRDEII) a été adopté le 14 décembre 2016. « Développer l’esprit d’entreprendre et d’innover sur tous les territoires » et « Agir collectivement au service des entreprises, de l’emploi et des territoires » sont 2 de ses 4 principaux objectifs.